velos-cargo.com

bannière assurance vélo

Assurance vélo électrique : comment faire le bon choix ?

Imaginez rouler sur votre vélo électrique, le vent dans les cheveux, avec la certitude que, quel que soit l’accident ou le vol, votre investissement est sécurisé. Dans le monde dynamique des VAE, où la puissance rencontre la mobilité, souscrire à une assurance vélo électrique devient non seulement une nécessité pour votre sécurité, mais aussi une extension de votre liberté. 

Que ce soit une chute imprévue ou un sinistre plus grave, l’assurance offre cette garantie de protection qui transforme chaque déplacement en une aventure sans souci. De la responsabilité civile à la couverture complète, découvrir l’assurance adéquate pour votre compagnon à deux roues n’a jamais été aussi crucial. Alors que les prix des VAE grimpent, et avec eux, le risque de dommage ou de vol, s’assurer offre cette paix d’esprit impayable. Dans cet article, nous plongeons au cœur de l’assurance VAE, dévoilant pourquoi et comment assurer votre vélo électrique n’est pas seulement sage, mais indispensable pour tout cycliste conscient.

Notre TOP 3 assurance vélo électrique

53
44 /ans
  •  
ACCESSIBLE
81
66 /ans
  •  
adaptable
XX
xx /ans
  •  
+ COMPLETE

Les tarifs affichés ci-dessus concernent une simulation réalisée en avril 2024 sur un vélo électrique d’une valeur de 3 000 € pour une assurance contre la casse uniquement. Cette offre n’est pas directement disponible sur le site de hepster.

L’évolution du vélo électrique et son importance croissante dans la mobilité urbaine.

projection marché du VAE
Etude de Vision Research Report en Millions de dollars

L’évolution du vélo électrique (VAE) et son impact sur la mobilité urbaine constituent une révolution silencieuse mais profonde dans nos sociétés. Les VAE ont transformé le paysage du transport en offrant une alternative écologique, économique et efficace aux modes de déplacement traditionnels.

Les premiers vélos électriques ont fait leur apparition dans les années 90, mais c’est au cours de la dernière décennie que leur popularité a véritablement explosé. Cette montée en puissance est attribuable à plusieurs facteurs clés : 

  • Des avancées technologiques significatives, notamment en matière de moteur, d batteries lithium-ion, qui ont amélioré l’autonomie et réduit le poids des vélos.
 
  • Une prise de conscience globale de la nécessité de réduire notre empreinte carbone
 
  • L’évolution des modes de vie urbains, recherchant des alternatives aux embouteillages et à la pollution.
 
N’hésitez pas à lire notre article pour vous aider à faire le choix du bon vélo cargo.

Pourquoi Assurer Son Vélo Électrique ?

L’adoption massive des VAE n’est pas sans risques. Le vol reste l’une des principales préoccupations des utilisateurs, compte tenu de la valeur élevée de ces vélos. Les accidents et dommages matériels constituent également des risques significatifs, sans oublier la responsabilité civile en cas de dommages causés à autrui. Ces risques rendent indispensable la souscription à une assurance spécifique pour VAE, allant au-delà de la simple couverture proposée par les assurances habitation classiques.

Il est important de préciser que les VAE sont définis comme des vélos ayant une assistance électrique automatiquement désactivée lorsque l’on dépasse la vitesse de 25 km/h et un moteur n’excédant pas 250 W.

Souscrire un contrat chez un assureur spécifique pour VAE offre des avantages considérables. Tout d’abord, les compagnies que nous avons choisies dans notre sélection présentent l’avantage de réaliser l’ensemble des démarches directement en ligne. 

De plus, certaines garanties sont très précisément adaptés aux cyclistes : Par exemple, en cas de panne, l’assistance peut garantir un dépannage quasi immédiat, permettant ainsi de reprendre sa route sans délai. 

En cas de vol ou de dommages, l’indemnisation rapide et, le cas échéant, la réparation ou le remplacement du vélo, assurent au cycliste de ne pas se retrouver dépourvu de son moyen de transport. Opter pour une assurance dédiée au VAE, c’est donc choisir la tranquillité d’esprit, en étant protégé contre les imprévus qui peuvent survenir au quotidien.

Risques couverts par l’assurance

Assurer son vélo électrique est une démarche prudente qui revêt plusieurs avantages significatifs pour le propriétaire du vélo. Bien que la souscription d’un contrat d’assurance pour un vélo électrique ne soit pas obligatoire dans toutes les situations, voici pourquoi elle reste fortement conseillée :

  • Protection contre le vol : Avec des prix s’étalant souvent entre 1 000 et 3 000 euros, les vélos électriques représentent une cible attrayante pour les voleurs. Une assurance spécifique peut offrir une couverture contre le vol, vous permettant d’être indemnisé et de remplacer votre VAE en cas de disparition.
 
  • Couverture des dommages : Les accidents ou les chutes peuvent entraîner des dommages significatifs à votre vélo électrique. L’assurance peut couvrir les frais de réparation ou le coût de remplacement de votre vélo, vous évitant ainsi des dépenses importantes.
 
  • Responsabilité civile : En cas d’accident causant des dommages corporels ou matériels à un tiers, la responsabilité civile comprise dans votre assurance vélo électrique peut prendre en charge les indemnités dues. Cela protège votre patrimoine personnel contre les réclamations pour dommages.
 
  • Assistance : Certaines polices d’assurance offrent des services d’assistance en cas de panne ou d’accident lors de vos déplacements, y compris le rapatriement de vous et de votre vélo.
 
Pour rentrer plus dans le détail de chaque assurance, vous trouverez des pages répondant à toutes les questions sur les différentes dégradations, les montants des dégâts suite aux actes de vandalisme, restrictions d’usage et exclusions de garantie, ou encore les délais d’indemnisation.

L’importance du choix de l’antivol

Si les assureurs offrent un certain nombre de garanties lorsque l’on souscrit à un contrat d’assurance pour protéger son vélo, l’assuré doit quant à lui satisfaire à une condition importante : le choix d’un antivol de qualité.

En effet, toutes les assurances exigent l’utilisation d’antivols ayant un certain niveau de certification. Il vous faudra donc faire le choix d’une protection homologuée sur l’un des barèmes suivant : 

SRA

  • FUB 2 roues
  • ART 2 et +
  • Sol Secure Gold et +
  • CNPP 7 et +
  • ABUS supérieur à 10/15
 
Afin de faciliter votre choix, voici une sélection d’antivols qui valident les conditions fixées par les assureurs en termes de sécurité :
ABUS XL

Chaine XL

ABUS
69€

hiplock original

Original

HIPLOK
111,18€

Avantages d’une assurance spécifique

Dans cet article, nous avons fait le choix de vous présenter des assurances qui travaillent spécifiquement avec des vélos électriques (contrairement aux assurances généralistes). Ce choix peut s’expliquer par le fait que celles-ci présentent certaines conditions adaptées aux 2 roues, que l’on retrouve rarement chez les généralistes. Il s’agit notamment de : 

L’assistance en cas de panne : en effet, lorsque le vélo est le véhicule principal, il est extrêmement confortable de pouvoir jouir d’un véhicule de prêt en cas de casse ou vol (ce qui est rarement prévu chez les assureurs classiques).

L’indemnisation rapide, qui peut se compter en jours dans certains cas (intéressant pour rapidement acquérir une nouvelle monture.

La réparation ou remplacement des pièces touchées par la casse ou le vol.

C’est pour ces différentes raisons que nous avons sélectionné 3 assureurs spécialisés dans le 2 roues :

Types d’Assurances Disponibles

Assurance de base vs. assurance tout risque

En termes d’assurance, le premier barreau de l’échelle concerne la casse uniquement. Ensuite, on peut y rajouter le vol, formant ainsi la formule la plus répandue.

Le niveau de couverture peut encore monter si l’on souhaite rajouter des services comme l’assistance ou la couverture des dommages corporels (généralement déjà incluse dans votre assurance responsabilité civile.

Quid de la franchise ?

Chez les assureurs spécifiques, la franchise peut être modulée de 0 à 10%. Ceci permet de réduire le coût de l’assurance (au plus la franchise est élevée, au moins le contrat sera cher).

Avec Sharelock par exemple, si vous utilisez leur application pour prendre une photo de votre vélo stationné, la franchise passe de 10 % à 5 % (ce qui est vite intéressant sur des vélos à plusieurs milliers d’euro).

En résumé, Il est nécessaire de faire votre calcul en fonction de la valeur de votre vélo afin de déterminer si le coût de la franchise est raisonnable par rapport à la plupart des frais que vous pourriez avoir en cas de casse ou de vol du vélo.

Comparaison de notre sélection d’assureur.

Ulygo : l’assurance simple et abordable

 C’est sans doute une des assurances les plus simples à contracter : tout se fait uniquement en ligne, en quelques clics et de façon très transparente.

Nous avons apprécié : 

  • L’utilisation d’un rapide questionnaire guidé pour aboutir au devis.
  • Les 3 offres présentées et la clarté du détail des garanties
  • La transparence sur le fait de ne pas proposer directement de protection dommage corporel (souvent déjà présent dans votre assurance responsabilité civile).
  • L’offre la plus accessible pour des vélos autour de 3 000 €. 
 
Le seul point faible de leur offre est qu’il n’est pas possible d’assurer un vélo au cadre en carbone de plus de 5 000 €. Concernant les vélos cargo, ce cas de figure n’est quasiment jamais rencontré (pas de modèle en carbone actuellement sur le marché). Pour ceux qui souhaiteraient des offres premium avec assistance ou dommage corporel, il faudra aller plus loin dans les démarches car ces offres ne sont pas présentées directement.

Sharelock : de nombreuses solutions packagées

C’est ici un devis record en 1 clic qui est proposé !
L’écran de présentation des devis et très clair et permet de bien comparer les différents niveaux d’offre dans un tableau récapitulatif des principales garanties.
Les points forts sont :

  • Les 4 niveaux proposés.
  • Le fait de pouvoir accéder directement à des offres premium avec assistance et dommage corporel.
  • La possibilité de choisir entre un versement mensuel ou annuel (avec une ristourne dans ce cas).
  • Une rubrique directement adaptée à l’assurance d’un vélo cargo !
 
Seul bémol : pour obtenir un devis, il est nécessaire de saisir une adresse e-mail, ce qui n’est pas le cas de ses concurrents, qui permettent d’accéder à leur prix de façon totalement anonyme. 
Aussi, le détail des garanties n’est pas clairement présenté au moment du devis, il faudra un peu plus fouiller pour avoir accès aux petites lignes (dans une page qui elle est TRES détaillée).

Hepster : l’offre la plus poussée

Encore une fois, c’est en un seul clic que l’on peut directement accéder au premier devis (et sans laisser d’email !). Il est ici plus compliqué de comparer les différentes offres mais le détail des garanties est exhaustivement disponible sans effort.
Nous avons aimé : 

  • La clarté des garanties proposées dans les différents cas.
  • La FAQ directement disponible sur la page de devis (surtout pour une première assurance)
  • Le meilleur prix sur la garantie casse + vol d’un vélo à 5 000 €
  • La possibilité d’assurer un cadre carbone
 
On regrettera de ne pas pouvoir directement simuler une assurance pour la casse uniquement. De plus, le tarif mensuel n’est pas précisé à l’étape du devis, ne laissant que l’option de la souscription annuelle.

En somme, l’aventure que représente l’adoption d’un vélo électrique ne s’arrête pas à l’achat ; elle se poursuit avec la décision éclairée d’assurer votre compagnon de route contre les aléas de la vie. Que ce soit contre le vol, les dommages accidentels ou les incidents corporels, une assurance vélo électrique vous offre cette couche de protection essentielle pour rouler l’esprit léger. 

Dans cette ère où la mobilité électrique prend son envol, se doter d’une assurance adaptée à votre VAE est un gage de responsabilité et de prévoyance. C’est l’assurance d’un avenir où chaque déplacement contribue à façonner un monde plus vert, plus sûr. Alors, au moment de choisir votre couverture, pensez au type de vélo, à vos habitudes de cycliste, et à l’assurance comme un investissement dans votre liberté de rouler. Assurer son VAE, c’est embrasser pleinement le potentiel de la mobilité électrique, avec la certitude que, quoi qu’il arrive, vous êtes couvert.

F.A.Q

Est-il obligatoire d'assurer son VAE ?

Pour les vélos à assistance électriques qui n'excèdent pas les 25 km/h et dont la puissance du moteur ne dépasse pas 250 watts, aucune assurance spécifique n'est obligatoire. Ces vélos sont considérés comme des vélos classiques aux yeux de la loi. Cependant, il est fortement recommandé d'être couvert a minima par une assurance responsabilité civile, souvent incluse dans les contrats d'assurance habitation, pour couvrir les dommages que vous pourriez causer à autrui. Si votre vélo cargo est utilisé comme une seconde (ou première) voiture, la question que vous devez vous poser est "roulerais-je avec une voiture non assurée ?"

Quel est le coût moyen d'une assurance VAE ?

En France, le coût d'une assurance pour un vélo électrique (VAE) peut varier considérablement en fonction de plusieurs facteurs, notamment le niveau de couverture choisi, la valeur du vélo, et les options supplémentaires comme la protection contre le vol, la casse, ou encore l'assistance en cas de panne. Généralement, les tarifs peuvent aller de quelques dizaines à plusieurs centaines d'euros par an. Pour le cas particulier des vélos cargo, il y a généralement un léger surcoût par rapport à un VAE classique.

Le numéro d'identification du vélo est-il obligatoire ?

Effectivement, pour souscrire à une assurance  pour un vélo à assistance électrique, il est nécessaire de fournir le numéro d'identification. S'il s'agit d'un vélo d'occasion qui ne possède pas de numéro d'identification, rapprochez-vous d'un revendeur afin qu'il effectue son enregistrement.

Le TOP des cargos